Éducation

Yom Agounot : Prière pour les Agounot et les femmes auxquelles on refuse le divorce

A l’initiative du Grand Rabbin de France, la journée du jeûne d’Esther sera, aussi, consacrée au sort des agounote, ces femmes dont les conjoints refusent de divorcer religieusement.

Une femme Agouna (Littéralement « ancrée »), est une femme juive qui n’obtient pas  l’acte de divorce religieux (guet) que doit lui accorder son mari, et qui ne peut officiellement se remarier.

Face aux situations difficiles que traversent ces femmes, et a l’instar de l’Etat d’Israël, des communautés juives des Etats-Unis et du Canada, le Grand Rabbin de France appelle les juives et les juifs de France à adopter la journée du jeûne d’Esther comme jour consacré au sort des agounot, Yom Haagouna.

Pour elles, nous vous invitons à réciter, en ce jour, une prière spéciale

PRIÈRE POUR LES AGOUNOT ET LES FEMMES AUXQUELLES ON REFUSE LE DIVORCE

Qu’il te soit agréable dans ta bonté de libérer les femmes d’Israël prisonnières de leurs maris et liées par les chaînes de leurs actes de mariage alors que la sainteté et l’amour ont déserté leurs foyers.

Ote le joug amer qui plane sur elles et adoucis les cœurs endurcis de leurs geôliers.

Délie les entraves de la malfaisance et permets à tes filles de redevenir des filles libres dans la maison d’Israël, pouvant élever leurs enfants dans l’amour et la fraternité, la paix et l’amitié.

Fais que nos juges et nos conseillers redeviennent tels qu’aux origines, et place dans leur cœur la sagesse et le courage, l’esprit du conseil avisé et la sagacité afin de sauver l’opprimé des mains de son persécuteur et la femme de sa prison.

Béni sois-Tu, qui délivre les détenus.

 

PRIÈRE POUR LES AGOUNOT EN HÉBREU


 

Retrouvez cette prière en Français et en hébreu dans le document (pdf) téléchargeable ci-dessous.

Fichier(s) attaché(s)Taille
Priere_agounot_2012.pdf115.1 Ko