Publications

 
 N'oublions pas de penser la France - Gilles Bernheim

2012

N'oublions de penser la France
Gilles Bernheim
Essai
Stock

Naissance d’ une Europe politique, état de la laïcité, montée des extrémismes, rôle des communautarismes, engagement du citoyen et limites de la démocratie, crise financière, explosion de la précarité, évolution des moeurs, place de l’ écologie…
À l’ aube de l’ élection présidentielle et en ne perdant jamais de vue une réflexion qui court au-delà du mois de mai 2012, Gilles Bernheim répond aux questions de douze intellectuels français venus d’ horizons divers, et éclaire de son regard de citoyen, de philosophe mais aussi en qualité de grand rabbin de France, de nombreux points sociaux, éthiques, religieux et politiques.

Ont contribué au projet : Alexandre Adler, Monique Atlan, Pierre Bouretz, Éric Conan, Roger-Pol Droit, Julia Kristeva, Pierre Manent, Étienne de Montety, Pierre Nora, Paul Thibaud, Nicolas Weill et Michel Zaoui.

 

En savoir plus


 

 
 Le rabbin et le cardinal Gilles Bernheim, Philippe Barbarin

2008
Le Rabbin et le Cardinal
Gilles Bernheim, Philippe Barbarin
Essai
Stock

Le dialogue entre les juifs et les chrétiens est une nécessité, c’est aussi une urgence. Il s’agit bien sûr de travailler à réduire la dramatique fracture qui a séparé les uns et les autres depuis deux millénaires. Il s’agit aussi, dans un monde où triomphent à la fois le relativisme et le fondamentalisme, de montrer qu’il y a une place pour la conviction raisonnée, pour la croyance en une tradition révélée porteuse d’espérance. Gilles Bernheim et Philippe Barbarin sont tous deux engagés depuis longtemps dans le dialogue entre juifs et chrétiens. Mais jamais ils n’avaient accepté comme ici de débattre au long cours, sur toutes les questions où les deux religions convergent mais aussi, et bien souvent, divergent.

 
 Réponses juives aux défis d'aujourd'hui - Gilles Bernheim

2003
Réponses juives aux défis d’aujourd’hui
Gilles Bernheim
Essai
Textuel

Face au désarroi actuel, le judaïsme a de quoi nourrir la pensée de nos contemporains. Homme de pensée et de terrain, Gilles Bernheim nous rappelle que le réel est infiniment complexe et qu’il exige des réponses subtiles. En un mot, l’auteur souhaite éveiller ses contemporains, c'est-à-dire leur donner à penser : afin que les ghettos se brisent et que les hommes d’aujourd’hui soient en mesure de dialoguer. Sont évoqués ici aussi bien le judaïsme en lui-même que les grandes questions de notre modernité.

 
 Le Souci des autres : Au fondement de la loi juive - Gilles Bernheim

2002
Le souci des autres au fondement de la loi juive
Gilles Bernheim
Essai
Calmann-Lévy

Ce livre est essentiellement appel, à l'aide de la tradition juive, à une interrogation sur notre capacité d'attention, à autrui et au monde. Dans la première partie, Gilles Bernheim rappelle la signification des grandes fêtes juives – Pessah, Chavouot, Roch Ha-Chana, Kippour, etc.; dans la deuxième, il examine les grands moments de la vie juive : la circoncision, le mariage, le divorce, les lois alimentaires, le pur et l'impur, le prêt à intérêt, etc. Enfin, il présente ses réflexions sur l'État, morale et politique, le corps et la mémoire. Il s’agit de donner à penser à ceux qui sont disposés à entendre, dans les interrogations du judaïsme, une part de ce qu’ils ont à entendre d’eux-mêmes.

 
 Un rabbin dans la cité - Gilles Bernheim

1997
Un rabbin dans la cité
Gilles Bernheim
Essai
Calmann-Lévy

Dans cet ouvrage, Gilles Bernheim montre que l'on peut être un rabbin orthodoxe sans être pour autant coupé de la cité dans laquelle nous vivons ; que le judaïsme ne peut ignorer tout l'apport de la culture moderne, juive ou non ; que le temps du ghetto est fini et qu'il faut bâtir un judaïsme vivant. Gilles Bernheim nous le dit sans détours : la dérive fondamentaliste menace en ce moment toutes les religions révélées et le judaïsme n'est pas plus que les autres à l'abri de ce mal. Le remède n'est pas dans le repli sur des pratiques vidées de leur exigence spirituelle, ni dans une auto-idolâtrie obstinée ; il est dans un approfondissement de la réflexion et du dialogue, seul capable de fortifier l'adhésion du coeur.